Depuis 2004, les studios La Caisse Claire de la MJC de Sceaux ont mis en place un dispositif d’accompagnement pour les artistes et groupes de Musiques Actuelles : «Le Déclencheur».

Le Déclencheur est un dispositif d’accompagnement d’artistes et de groupes ayant un univers artistique affirmé et une expérience scénique solide. Sur une saison (de septembre à juin), le groupe suit différents coachings, (scénique, vocal, enregistrement) auprès d’intervenants professionnels, notamment avec Francoise Fognini, en vue de parfaire et de préciser son propos artistique et son jeu de scène.

Pendant l’année, le groupe sélectionné sera programmé sur deux dates de concerts (si la situation sanitaire le permet). De plus, un showcase en après-midi pourra être programmé à la MJC de Sceaux ou au sein d’une structure partenaire.

Enfin, un clip vidéo live sera tourné au sein des studios, ce support étant devenu un outil de communication et de valorisation incontournable.

Ils ont fait le Déclencheur : Le Cha, Burnt Umber, Telegraph, Waykiki Boys, Charlotte FeverBéniMaur Cyriès,Quiet DanPulsasion, Nazca, Mycelium, Vagasound, Oz One, Version Originale, Lighthouse Shore, Terminal War, Emilie MarshDirty KidsAudrey JungleMadame DameDry Can

Candidature

L’appel à candidatures sous forme de formulaire en ligne est ouvert de mars à juin.

conditions de participation

  • Avoir un répertoire de compositions originales.
  • Avoir une expérience de concert.
  • Fournir un lien d’écoute actualisé (Youtube, Soundcloud, site internet etc.)
  • Être disponible sur l’ensemble des dates de l’accompagnement.
  • S’acquitter des droits de participation de 250€, plus 12€ d’adhésion par membre (pour le groupe sélectionné).
  • Être disponible pour les dates d’audition

ils vous en parlent

les clips réalisés

sélection déclencheur 2021-2022

Sainte Victoire

Icône des perdus, des oubliés, des dangereux et des étranges, Sainte Victoire trouve sa propre affirmation par une pop rassemblant nos fragilités, nos peurs et nos démons. Apothicaire intrépide, elle allie ambiances planantes inspirées de la folk à des dissonances trap ou grunge. Associant vulnérabilité avec force, elle nous confronte aux évidences brutes et aux réalités qui dérangent, sa cinglante sincérité portée en étendard flamboyant.

Sa voix et sa présence uniques se propagent comme un feu de forêt dans l’ensemble de ses morceaux, en recherche de révélation, de ce qui nous unit et nous rassemble, de ce qui nous rend humain.

Passant en un clin d’œil d’un timbre post-punk féroce à un chuchotement jazzy, d’une sérénité mélancolique à un cri possédé et bestial, Sainte Victoire s’impose, impérieuse dans son émotion, aussi vulnérable qu’intransigeante.

N’obéissant qu’à elle-même, Sainte Victoire est une battante désespérée, qui ramasse les morceaux de nos miroirs brisés pour nous les remettre en face, quitte à s’en déchirer la peau des doigts.

Afin d’affirmer sa direction, Alice s’est entourée pour son premier opus de musiciens partageant ses influences : Elliot Sigg (Kriill, Checler) et Richard Pons (Kriill, The Technocrats), mais aussi Roman Rappak (Breton, Miro Shot), afin de produire des titres qui lui sont propres, mêlant rythmiques électroniques à des influences punk et new-wave.

Acharné et catégorique, industriel et d’une beauté ardente, son premier single Hive Mind est sorti le 30 juin, extrait de son premier EP Pure Crystal, attendu pour la rentrée. Gare à la félicité, le péril survient quand le calme s’installe.